Les licences professionnelles
du sport

Publication : 2 avril 2021

La quasi-totalité des licences professionnelles du sport sont accessibles aux titulaires d’un bac + 2 pour 1 an de formation. Objectif : acquérir une spécialisation sur un métier ou un public particulier, ou renforcer ses compétences de gestion pour gagner en responsabilités.
© Conférence des présidents d'université - Université de Haute-Alsace
Les licences professionnelles du sport permettent de se spécialiser dans l'encadrement de séances de sport, la gestion de structures, le sport adapté, la médiation par le sport ou les loisirs sportifs.

6 mentions de licences professionnelles dans le sport

Une quarantaine de licences professionnelles sont proposées dans le domaine du sport, réparties en 6 mentions.

Plusieurs d'entre elles forment à la fois à l’encadrement de séances de sport et à la gestion administrative, humaine et financière de structures sportives. Elles donnent droit à la carte professionnelle permettant d’encadrer des séances de sport contre rémunération.

Licence pro animation, gestion et organisation des activités physiques et sportives

Cette licence professionnelle prépare plus spécifiquement à l’organisation de cours collectifs dans des clubs, des associations de la discipline sportive choisie (activités aquatiques, sports nature, football, etc.).

Licence pro métiers de la forme

Cette licence professionnelle vise plus particulièrement les cours et le coaching personnalisé dans le domaine du bien-être, dans les salles de fitness ou les associations de sport loisir.

Licence pro développement social et médiation par le sport

Cette licence professionnelle forme à exercer auprès de publics en situation de précarité sociale, sur des postes de chargé de mission insertion ou éducateur socio-sportif par exemple, dans le milieu carcéral, la protection judiciaire de la jeunesse, les foyers d’hébergement, etc.

Licence pro santé, vieillissement et activités physiques adaptées

Cette licence professionnelle prépare à assurer des séances collectives ou individuelles dédiées à la santé et au bien-être par l’activité physique auprès des seniors.

D’autres mentions sont centrées sur la gestion de structures sportives. Pour animer des séances de sport, leurs diplômés devront être titulaires d’un diplôme d’État, d’un DEUST ou d’une licence donnant la prérogative d’enseignement.

Licence pro gestion et développement des organisations, des services sportifs et de loisirs

Cette licence professionnelle mène à des postes de chargé de développement, responsable administratif, chargé de projet événementiel, coordonnateur d’équipe, etc.

Licence pro tourisme et loisirs sportifs

Cette licence professionnelle forme plus spécifiquement aux métiers de chargé de développement touristique, coordonnateur touristique.

Accès : une entrée sélective

La quasi-totalité des licences professionnelles du sport sont accessibles après un bac + 2, pour 1 année de formation.

Elles recrutent majoritairement des titulaires d’une L2 STAPS ou d’un DEUST du sport qui souhaitent se spécialiser dans un métier ou un public particulier, ou renforcer leurs compétences de gestion pour atteindre un niveau de responsabilité supérieur ou créer leur propre structure. Elles accueillent également des titulaires d’un premier diplôme à bac + 2 d’un autre domaine (BTS, L2, etc.) qui souhaitent ajouter la compétence sport à leur profil.

L’admission, sélective, se fait sur dossier, lettre de motivation et, parfois, entretien. Une attention particulière est portée à la connaissance du secteur, aux stages et aux autres activités menées par le candidat. Un certain niveau de pratique sportive, une expérience dans l’entraînement et/ou l’animation sportive, dans la gestion d’un club ou le montage de projets font partie des prérequis.

Pour candidater, il faut se rendre sur le site de l’université.

Au programme : une bonne dose de pratique

Spécifiques à l’établissement qui délivre la formation, les programmes et la durée des études varient d’une licence professionnelle à l’autre. Se renseigner sur le site de l’université pour connaître les détails du programme qu’elle propose.

Le point fort des licences professionnelles est la professionnalisation, avec :  

  • des cours en partie assurés par des professionnels du sport en exercice ;
  • des études de cas tirées de situations rencontrées en structures sportives et des séances de mise en pratique, pour aborder les méthodes pédagogiques et les techniques de la discipline ;
  • des projets tutorés, le plus souvent en groupe et en partenariat avec une structure sportive. L’occasion de mettre en application les notions étudiées en management sportif, gestion financière, méthodologie de projet et réglementation ;
  • un stage de 12 semaines au minimum en club, association, organisme public, salle de fitness ou autre structure sportive pour observer puis concevoir et animer des séances sportives avec du public, appréhender le fonctionnement de la structure et organiser des projets.

Et après : priorité à l’insertion

La plupart des diplômés s'insèrent, selon la licence professionnelle suivie, comme éducateur ou animateur sportif, coach, éducateur socio-sportif, chargé de développement, responsable administratif, coordonnateur d’équipe, chargé de développement touristique, etc.

Il est aussi possible de passer le concours d'ETAPS (éducateur territorial des activités physiques et sportives), au niveau bac, ou de CTAPS (conseiller territorial des activités physiques et sportives), au niveau bac + 3.

Quelques diplômés poursuivent leurs études, en master ou en école.

Témoignage

Ma 1ère année

Découvrez le témoignage d'un étudiant en :