Panorama des métiers du sport

Publication : 10 juin 2021
Envie de travailler dans le domaine du sport ? Bonne nouvelle : la palette des métiers est très variée, du professeur d'EPS au kiné du sport en passant par le gestionnaire de club, l'entraîneur et le chargé de communication. Un projet à construire selon votre profil et vos motivations, accompagner la pratique physique ou exercer un métier non sportif. Top départ !
Panorama des métiers du sport
© Ajr images/iStock.com
Les métiers du sport, ce sont les métiers de la pratique sportive, les métiers sportifs exercés dans d'autres secteurs et des métiers non sportifs exercés dans le domaine du sport.

Cliquez sur une image pour afficher le diaporama

Métiers de la communication

Les métiers de la communication et des médias

Fédérations, associations, clubs sportifs... les structures se professionnalisent, certaines se développent. La communication, et notamment la communication digitale, leur est vitale pour fonctionner comme de véritables entreprises. De la même façon, les sportifs professionnels ont leur carrière boostée par une plus grande visibilité dans les médias.

Quels métiers ?

Ça recrute ?

Les organisations sportives recherchent des chargés de communication et des community managers pour faire connaître leurs activités, attirer de nouveaux publics et fédérer leurs membres. Les clubs et les fédérations ont besoin de chargés de partenariats et sponsoring pour se développer commercialement. Enfin, on recrute des chefs de projet événementiel pour promouvoir une marque, soutenir des causes solidaires, ou proposer des animations autour de rencontres sportives. Côté journalisme, les opportunités sont plus réduites, si ce n’est dans le multimédia, plus porteur.

Métiers de la compétition

Les métiers de la compétition

Jeux olympiques, Ligue des champions, Coupe du monde de rugby… si les athlètes de haut niveau attirent tous les regards, en coulisse, ces événements mobilisent de nombreux autres professionnels du sport. Parmi leurs missions : entraîner et préparer les sportifs avant, pendant et après les compétitions, accompagner leur carrière et arbitrer les rencontres.

Quels métiers ?

Ça recrute ?

La compétition et les podiums font rêver de nombreux passionnés de sport. Mais le sport performance où évoluent sportifs professionnels et sportifs de haut niveau est très difficile d’accès et seule une infime minorité de ceux qui s’adonnent à une pratique sportive y accédera. Pour les métiers qui gravitent autour, les possibilités d’embauche dépendent beaucoup du choix de la discipline sportive. De manière générale, les recrutements ne sont pas nombreux, surtout à temps plein, certaines fédérations faisant appel au bénévolat pour limiter les coûts.

Métiers de l'enseignement

Les métiers de l'enseignement

L’engouement du public pour le sport, qu’il soit de loisir, de bien-être ou de nature, ne cesse de grandir, alimenté notamment par les politiques publiques en faveur du sport-santé. Le sport adapté et le handisport, dans lesquels l’activité sportive est utilisée pour entretenir le capital santé des personnes ou favoriser leur inclusion, se développent également.

Quels métiers ?

Ça recrute ?

Ce sont les métiers du sport où les recrutements sont les plus nombreux. Les clubs, les associations, les salles de fitness embauchent des professionnels pour encadrer un public toujours plus nombreux. Certains métiers, comme celui de maître-nageur sauveteur, manquent même de candidats ! En revanche, l’activité étant concentrée le soir, le mercredi et le week-end, l’exercice à temps partiel ou réparti dans plusieurs structures est répandu. Les contrats courts sont aussi possibles. Pour le métier de professeur d’EPS, les candidats sont nombreux à présenter le concours de recrutement.

Métiers de la fabrication

Les métiers de la fabrication et de l'ingénierie

Derrière les performances des sportifs, amateurs et professionnels, se cachent des équipements et matériaux toujours plus innovants, qui permettent de gagner en efficacité, en ergonomie et en sécurité, adaptés à des pratiques en situation de handicap, etc. L’esthétique est aussi un point clé. Résultat : l'industrie du sport se porte bien.

Quels métiers ?

Ça recrute ?

Si la recherche autour des mécanismes biologiques et physiques à l’œuvre dans le sport mobilise de petits effectifs, les entreprises recherchent des ingénieurs pour la conception de matériels, de matériaux et d'équipements, en lien avec des designers qui trouvent eux aussi leur place dans le domaine. Ils sont assistés de techniciens qui passent le relais aux ouvriers pour assurer la fabrication industrielle.

Métiers du management

Les métiers du management

Pas de sport sans terrain, stade, piscine, gymnase, dojo, etc. Autant d’installations sportives qu'il faut gérer sur les plans administratif, logistique, financier et humain, un peu comme des entreprises. En amont, les filières sportives sont organisées par le ministère chargé des Sports, les instances fédérales, les régions et les départements, pour développer l'offre sur le terrain.

Quels métiers ?

  • Agent/agent de développement sportif
  • Conseiller territorial/conseillère territoriale des APS (activités physiques et sportives)
  • Directeur/directrice de structure sportive (par exemple, directeur/directrice de golf)
  • Gestionnaire d’installations sportives
  • Gestionnaire de club
  • Professeur/professeure de sport

Ça recrute ?

Si les clubs et associations de sport comptent en leur rang de nombreux bénévoles, ils recherchent de plus en plus à recruter des professionnels pour répondre aux besoins grandissants. Du côté de la fonction publique territoriale, accessible sur concours, les recrutements sont beaucoup plus rares, peu de postes étant ouverts chaque année.

Métiers de la santé

Les métiers de la santé

Sport et santé : deux domaines de plus en plus liés. Pour les professionnels du soin spécialisés dans le sport, il peut s’agir de soigner ou de prévenir les blessures liées à la pratique, d’élaborer un régime alimentaire pour optimiser les performances des sportifs, d’établir un programme d’entraînement pour développer leurs capacités physiques, etc.

Quels métiers ?

Ça recrute ?

Oui, les centres médico-sportifs, les fédérations et associations sportives recherchent ces profils à double casquette, qui peuvent par ailleurs également s’installer en libéral. D’autant que dans certaines professions, comme chez les kinésithérapeutes, les départs à la retraite sont nombreux. Pour exercer auprès des joueurs professionnels, les places sont chères et rarement à temps plein. La majorité des professionnels travaille parallèlement auprès des sportifs amateurs ou hors du domaine sportif.

Métiers de la vente

Les métiers de la vente

Qui dit engouement du public pour la pratique d’activités physiques et sportives dit recours à des équipements adaptés. D’autant plus que les ménages y consacrent un budget croissant. Sur le terrain des services marchands, c’est donc la course aux services client, pour répondre à ces besoins et fidéliser la clientèle. Autre caractéristique : la digitalisation des ventes.

Quels métiers ?

Ça recrute ?

Du côté des commerces spécialisés et des quelques grandes marques distributeurs, les perspectives d’emploi s’annoncent plutôt bonnes, notamment pour les jeunes, qui peuvent faire leur première expérience en contrats courts. En pleine saison, la vente et la location d’articles de sport connaît des pics de besoin en personnel. Autre recruteur : les services de réparation, portés par la mode du recyclage.