Sport de haut niveau

Le projet de performance fédéral

Publication : 26 juillet 2021

Hisser un maximum de sportifs vers l’élite, c'est l'objectif du PPF (projet de performance fédéral). Il offre aux jeunes athlètes un suivi personnalisé tant dans leur préparation sportive que dans leur cursus de formation dans plus de 800 structures d’entraînement maillées sur tout le territoire.
© Grégoire Maisonneuve/Onisep
Le projet de performance fédéral vise à encadrer la pratique de haut niveau sur l'ensemble du territoire.

Détecter, orienter et accompagner

Le PPF (projet de performance fédéral) chapeaute les dispositifs mis en œuvre par chaque fédération sportive pour accompagner les jeunes athlètes prometteurs ou sportifs de haut niveau aux finales et aux podiums des compétitions de référence. C’est notamment la colonne vertébrale de la préparation aux JO de Paris 2024.

Dans ce cadre, les encadrants sportifs doivent détecter de façon précise les joueurs de demain, les orienter vers les structures adaptées et les accompagner dans leur projet sportif et professionnel.

Cela passe notamment par la mise en place de différentes aides aux sportifs compétiteurs : prise en charge partielle ou totale de leur formation, accès gratuit à une équipe médicale, aides individualisées (par exemple pour les frais d'internat), prime fédérale à la performance, selon les résultats et l'engagement, etc.

Pour sportifs de haut niveau confirmés ou en devenir

Au total, plus de 15 000 sportifs s'entraînent dans les structures du PPF. Parmi eux, environ 8 000 figurent sur la liste du sport de haut niveau et 6 000 sont des athlètes non inscrits en liste ministérielle. Ces derniers sont des partenaires d'entraînements ou des sportifs de la catégorie Espoirs, choisis par les DTN (directeurs techniques nationaux) et les dirigeants de fédération, en fonction de leur potentiel. Ils bénéficient ainsi des mêmes conditions d'entraînement et de formation que les sportifs de haut niveau. Les structures sont adaptées à l'âge et au potentiel de chacun.

Ces mesures sont généralement renouvelées chaque année, mais si le sportif ne respecte pas la charte de "bonne conduite", les aides pourront être retirées ou diminuées, et il peut même être exclu des structures d'entraînement, des stages de préparation ou de la sélection.

Étape n° 1 : le programme d’accession

Premier maillon du projet de performance fédéral, le programme d’accession mène au haut niveau les sportifs du pôle Espoirs et régionaux, en assurant la détection et le perfectionnement des talents de 14 à 17 ans.

Il existe plus de 500 structures d’entraînement aux appellations variées en fonction des fédérations sportives : cellules, centres de formation ou d’entraînement, pôles d’accession, d’espoir et d’excellence de formation, etc.

Sur place, la prise en charge est individualisée, parfois financée. Coaching, stages de regroupement, équipe de suivi scolaire… tout est fait pour que l’athlète réussisse scolarité et performance sportive, avant d’intégrer le programme d’excellence.   

Étape n° 2 : le programme d’excellence

Dans la continuité, le programme d'excellence s’adresse aux sportifs de haut niveau et membres du collectif France, pratiquant dans les pôles France, France Relève et Excellence, ainsi que dans les centres de formation professionnelle des clubs agréés.

Autour de 300 structures d’entraînement accueillent les athlètes âgés de 16 ans au minimum : Creps, Insep, etc.

La formation sportive comprend 12 à 16 heures par semaine de pratique, préparation mentale, physique et technique. Individualisée, elle est adaptée à l’âge, la maturité, l’expérience et le niveau sportif des athlètes.

Les pôles Espoirs et France

En première ligne des structures préparant aux exigences du sport de haut niveau figurent les pôles. Ils permettent de concilier un entraînement intensif et un cursus de formation adapté. On peut les distinguer selon le public qu'ils accueillent :

  • le pôle Espoirs est destiné aux jeunes prometteurs ;
  • le pôle France Relève prépare les cadets et juniors aux championnats ;
  • le pôle France Élite accueille les profils confirmés ou en devenir, sous l’égide de l’Insep. L’établissement public, situé à Vincennes (94), accueille 800 sportifs de haut niveau dans 24 disciplines olympiques et paralympiques. À la fois centre d’entraînement, établissement scolaire et lieu de formation professionnelle, il optimise les chances de résultats internationaux et de carrière pour les athlètes de haut niveau.