BTS conception et industrialisation
en construction navale

Durée de la formation :  2 ans
Nature de la formation :  Diplôme national ou diplôme d'État
Niveau terminal d'études :  Bac + 2

Les brevets de technicien supérieur

Couvrant tous les secteurs professionnels, les BTS forment des collaborateurs d'ingénieur, des assistants commerciaux ou techniques, des assistants clientèle, des chefs de chantier, etc. selon les secteurs. Le BTS se prépare en 2 ans...

Objectifs de la formation

L'objectif de ce BTS est de former un technicien supérieur capable d'intervenir à toutes les étapes de la construction ou de la réparation des bâteaux (bateau de plaisance, ferry, pétrolier, sous-marin etc.).

La formation aborde les phases de conception et d'industrialisation. L'élève étudie les matériaux de construction : matériaux classiques (aluminium, acier, inoxydable) - le bois n'est pas abordé en BTS construction navale -, mais aussi les matériaux composites (fibres de verre, fibres de carbone, résine...). Il apprend à construire et à réparer un bateau : choix des matériaux, connaissances technologiques concernant le soudage, la déformation plastique, le découpage.... Formé à l'utilisation de logiciels de CAO et de calcul de structure, il a aussi les compétences pour établir un cahier des charges fonctionnel, les plans du navire, et les coûts prévisionnels. Il a appris à préparer la fabrication ou la réparation : suivre l'évolution des techniques, définir les différents éléments et ordre de réalisation (utilisation de la FAO). L'élève est ainsi en capacité de conduire un chantier : établir les plannings.

Le technicien supérieur en construction navale travaille pour les chantiers de construction, de réparation navale ou en bureaux d'études. 

Les élèves sous statut scolaire suivent un stage de 8 semaines.

En vidéo

Attendus Parcoursup

Attendus nationaux de la plateforme d'inscription dans l'enseignement supérieur Parcoursup

  • S'intéresser à la conception en bureau d'étude et la réalisation sur chantiers de bateaux
  • Disposer de compétences pour travailler en équipe dans le cadre d'une démarche de projet
  • Disposer de capacités d'organisation et d'autonomie
  • Disposer de compétences scientifiques et technologiques pour Interpréter et exploiter les informations obtenues à partir d'essais, de test, de simulations, de réalisations
  • Disposer de compétences en matière de communication technique pour décrire une idée, un principe, une solution (produit, processus, système)
  • Disposer de compétences en matière d'expression écrite et orale y compris en anglais pour communiquer et argumenter

Accès à la formation

Le BTS Conception et industrialisation en construction navale est accessible à tout titulaire d'un baccalauréat : bac STI2D, bac général, bac professionnel du secteur industriel. Accès sur dossier, voire tests et/ou entretien.

Exemples de formations requises :

Débouchés professionnels

Le technicien supérieur en construction navale travaille pour les chantiers de construction, de réparation navale ou en bureaux d'études indépendants (construction de plaisance, étude de produits industriels, étude techniques et réglementaires). Il participe à la construction de navires de toutes sortes : paquebots, bateaux de plaisance, pétroliers, sous-marins, plates-formes offshore... Il intervient dans la préparation du projet en bureau d'études (élaboration des premiers plans et du prix du navire). Les domaines concernés vont de la construction de la structure de la coque aux aménagements et à la finition intérieurs. Il assure le suivi et le contrôle des travaux sur le chantier. Il peut également assurer la réparation et la maintenance de navires de toutes provenances. Il lui revient alors de déterminer la nature et l'importance des interventions à effectuer.

Poursuites d'études

Le BTS est un diplôme conçu pour une insertion professionnelle. Cependant avec un bon dossier ou une mention à l'examen, une poursuite d'études est envisageable en licence professionnelle du domaine de l'industrie navale et maritime, en licence (L3 en sciences de l'ingénieur), en école d'ingénieur par le biais des admissions parallèles ou en passant par une classe préparatoire ATS.

Exemple(s) de formation(s) :

Que deviennent les apprenants après cette formation ?

Pour la voie scolaire

18 % sont en emploi 6 mois après la fin de la formation (tout type d'emploi salarié)

68 % sont inscrits en formation (formation supérieure, redoublants, changement de filière)

14 % sont dans d'autres cas (recherche d'emploi, à l'étranger, indépendant, etc.)

Pour l'apprentissage

33 % sont en emploi 6 mois après la fin de la formation (tout type d'emploi salarié)

60 % sont inscrits en formation (formation supérieure, redoublants, changement de filière)

7 % sont dans d'autres cas (recherche d'emploi, à l'étranger, indépendant, etc.)

Données issues du dispositif InserJeunes 2022. Consulter la documentation sur les données.

Où se former ?

OU

3 établissements propose le BTS conception et industrialisation en construction navale

Résultats de recherche
Nom de l'établissement Ville Code postal
Lycée Aristide Briand Saint-Nazaire 44606
Pôle formation UIMM - Grand Ouest Normandie - Cherbourg en Cotentin Cherbourg-en-Cotentin 50100
Pôle formation UIMM Bretagne - Site de Lorient Lorient 56100